Promo !

Cap Horn, une vie un mythe

30,00 28,50

En stock

Catégories : ,

Description

Cap Horn, une vie un mythe

Ce n’est que deux siècles après la découverte d’un passage en mer libre entre l’Atlantique et le Pacifique, au sud des Amériques, que les navires marchands en font leur route. Le cap à passer est en effet redoutable, gardien d’un univers de tempêtes, de brouillards et de glaces. On passe ou on y reste, que l’on soit mousse ou capitaine. Dure école du courage et de la solidarité !  » Tous les marins de ces navires sont frères devant le cap Horn qui les attend « , écrivait l’un d’eux à son épouse.

A l’issue d’un parcours initiatique, aussi dangereux que fascinant, les hommes sont grandis d’avoir vaincu leur peur dans un combat acharné contre les éléments d’une rare brutalité. Mais qui peut les entendre ? Pas grand monde. Pas même leur épouse, condamnée à de longues et constantes séparations.

L’éloignement est gros d’incompréhensions ! Certaines femmes ont pu suivre leur mari dans ces mers inhospitalières. Oh ! des femmes de capitaine seulement. Quelques enfants sont même nés à bord, qui faisaient la joie des équipages.

Brigitte et Yvonnick Le Coat livrent ici la suite du travail publié dans un précédent ouvrage, consacré à la seule Cie Bordes. Ils ont élargi leur propos à l’ensemble des marins qui, après les découvreurs, ont franchi le cap Horn, depuis les pêcheurs de baleines et les premiers marchands sur leurs petits trois-mâts en bois, jusqu’aux équipages des derniers grands voiliers de charge en acier, superbes bâtiments à quatre ou cinq mâts d’une centaine de mètres de longueur, disparus à l’issue de la guerre de 1914-1918.

Informations complémentaires

Poids 650 g

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Cap Horn, une vie un mythe”